L'actualité de votre univers professionnel

Fêtes de fin d’année

Les pâtissiers mettent l’eau à la bûche

Publié le 28/11/2014 |
Les pâtissiers mettent l’eau à la bûche

Décembre, le mois de la gourmandise dans les pâtisseries-chocolateries ! Les artisans et les chefs pâtissiers font preuve de tout leur talent avec des créations originales pour Noël et l’Épiphanie. Inspirez-vous de ces recettes qui mettent l’eau à la bouche…

JULIEN ALVAREZ

Pour la première saison de l’hôtel « The Peninsula », 19 avenue Kléber à Paris, le chef pâtissier Julien Alvarez a puisé son inspiration dans l’architecture et les éléments de décoration intérieure du bâtiment, pour créer la bûche de Noël « Christmas Leaves ». Assise sur un croustillant sablé à base de noix de coco et de riz soufflé caramélisé, la bûche associe le caractère puissant du cacao avec son biscuit et son crémeux chocolat pure origine, la fraîcheur d’une compotée de framboise et la douceur d’une crème mousseuse à la noix de coco. Nostalgique des veillées de Noël en Espagne, où le turrón était partagé en petites bouchées pour être dégusté à la fin du repas, Julien Alvarez a ajouté une douceur fourrée d’une ganache chocolat blanc à la coco grillée, destinée à accompagner chaque part de bûche. Des feuilles de chocolat noir sont délicatement posées sur la bûche : un clin d’œil à l’œuvre artistique composée de 800 feuilles de cristal qui accueille les clients dans l’entrée de l’hôtel.

CHRISTOPHE ADAM

Pâtissier et créateur de l’Éclair de Génie, Christophe Adam à créer la bûche « Il était une fois… » à partir d’une recette originale et fraîche. Elle offre un goût fruité avec des morceaux de mangue, une délicate infusion de verveine, un biscuit à l’amande et un fin crumble. La fraîcheur de la poudre cristallisée zéro calorie se marie parfaitement avec les dés de mangue fraîche et la mousseline très aérienne. Le sucre de canne et les extraits de plante de Stévia relèvent le petit goût de cassonade du streusel noisette.

PIERRE MARCOLINI

La Maison Pierre Marcolini propose un magnifique sapin de Noël avec son étoile fabriqué à 200 exemplaires. Celui-ci est réalisé en chocolat au lait, Gianduja praliné noisettes, crème de nougat et fruits secs (noisettes, amandes, pistaches). 43 cm de hauteur et 3 kg.

JEAN-YVES BOURNOT

Situé 4 rue de Valois à Paris 1er, le Grand Hôtel du Palais Royal lance une bûche de Noël, en hommage à la gigantesque malle (2,60 m de haut, 3M de large) qui trône au pied de l’escalier de l’établissement. À l’occasion des fêtes de fin d’année, le chef pâtissier du restaurant Le Lulli, Jean-Yves Bournot a imaginé une bûche « Malle » composée d’une ganache au chocolat sur un biscuit Joconde. Entièrement recouverte d’un manteau ocre, la bûche est sublimée par des ferronneries en chocolat noir.

CARETTE

La pâtisserie parisienne « Carette » (4 place du Trocadéro et 25 place des Vosges) propose plusieurs entremets pour les fêtes de fin d’année. Parmi eux, 9 bûches dont Tradition chocolat (biscuit chocolat, punch cacao, crémeux Caraïbes) et Tradition marron (biscuit noisette, mousse marrons et ses brisures, meringue légère et crème Chantilly vanillée).

THIERRY MULHAUPT

Installé à Strasbourg, le chocolatier propose une bûche glacée en forme de tête de Père Noël pour terminer sur une note de fraîcheur les repas de fête. Cette bûche complètement givrée se compose d’une glace à la vanille, un sorbet à la fraise et d’un macaron aux amandes. Elle devrait ravir les papilles des petits comme des grands !

1div class="articles-similaires-titre">Egalement dans lemondedesboulangers.fr