L'actualité de votre univers professionnel

Technologie

Mieux acheter, produire et vendre : la promesse Coopeo

Publié le 24/05/2023

Traiter les factures, analyser les achats, maîtriser le coût de revient des nombreuses références qui peuplent une boutique de boulangerie-pâtisserie, ajuster ses prix de vente… autant d’actions longtemps négligées par les artisans, faute de temps et d’outils adaptés pour les accompagner. Une situation intenable aujourd’hui : les marges sont restreintes et la concurrence féroce. Dès lors, la moindre erreur de gestion peut s’avérer fatale.

L’entreprise bretonne Coopeo, fondée par Cyrille Jegoux, a développé un savoir-faire unique en Europe pour regrouper, au sein d’une même interface, tous les outils pour piloter une entreprise : le suivi de la marge, la mise à jour des fiches techniques, ainsi que le contrôle et le suivi des achats. Le tout, de manière automatique, en déposant simplement les factures fournisseurs.

« Quelques clics suffisent pour nous transmettre les factures (avec la possibilité de les recevoir directement des fournisseurs ou des comptables), qui font ensuite l’objet d’un traitement très pointu : notre marque de fabrique est la précision sur les différentes références, ce qui permet de rapprocher les prix et quantités d’un même produit peu importe sa désignation ou sa marque, détaille Cyrille Jegoux, qui a évolué dix ans en tant que fournisseur auprès des boulangers et des restaurateurs. En disposant d’une vision en temps réel sur ses volumes d’achat, l’artisan peut ensuite mieux négocier avec ses fournisseurs, tout en contrôlant que ce qui a été négocié est respecté. »

Dans le prolongement, les commandes peuvent être générées et envoyées automatiquement aux fournisseurs : un gain de temps appréciable, tout en limitant le risque d’erreurs. De quoi séduire des entreprises telles que les boulangeries Gaël, Maison Landemaine, les boulangeries Sophie Lebreuilly, Boulangerie Petit Jean, Alain Chartier, Mathieu Morineau, qui pilotent leur marge et analysent leurs achats avec Coopeo.

Une visibilité précise de vos postes de dépenses et de vos coûts de revient

Grâce à cette nouvelle visibilité sur ses achats, le boulanger-pâtissier dispose d’une vision claire sur ses postes de coûts et les priorités d’optimisation : « Il existe des croyances bien ancrées selon lesquelles les achats principaux seraient le sucre, la crème ou le beurre… alors que notre outil permet de constater que les boitages ainsi que les produits d’hygiène peuvent peser plus lourd ! »

La gestion des fiches techniques a récemment été intégrée à l’outil, ce qui permet d’analyser la composition de chaque produit recette et de maîtriser la marge grâce à l’actualisation continue des prix de revient : « Partir d’une vision “macro” sur l’ensemble des coûts de l’entreprise à une approche “micro” permet d’agir sur les produits problématiques : l’augmentation des prix de vente n’est pas la seule solution. En détaillant ligne à ligne chaque recette, chaque artisan peut reformuler ses préparations, retirer le superflu, comme certains décors parfois très coûteux, ou adapter les grammages. »

Faire le pont entre achats et vente : une précieuse aide à la décision

Pour aller plus loin, Coopeo travaille en collaboration avec des acteurs du marché de l’encaissement tels que Menlog afin de traiter finement les données des ventes : « Nous souhaitons créer un pont entre achats et ventes pour aider l’artisan à faire des choix éclairés et à se positionner efficacement dans son marché. » Accessible depuis tout type de plateforme grâce à un navigateur Web, l’outil bénéficie d’une ergonomie soignée, avec des fonctionnalités et indicateurs « en évolution permanente grâce aux retours de nos clients » : après quelques heures de formation, l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise pourra prendre part à un effort collectif de performance et de progrès, comme déjà plus de 500 boulangers et restaurateurs !