L'actualité de votre univers professionnel

ENTREPRISE

Après Soufflet, InVivo va acquérir un réseau de boulangeries

Publié le 01/08/2022 |

L'appétit de l'union de coopératives InVivo n'en finit plus de grandir. Après avoir acquis et intégré les activités du groupe Soufflet, l'entreprise souhaite à présent accélérer sur le commerce de détail, marché sur lequel elle est présente de façon historique avec les marques Gamm Vert et Jardiland.
Dans ce but, InVivo Retail s'est rapproché de 2MX Organic, la société financière créée en 2020 par Moez-Alexandre Zouari, Xavier Niel et Matthieu Pigasse. Elle devient actionnaire majoritaire de la structure (à hauteur de 69%), fraichement renommée Teract et nouvellement côtée à la Bourse de Paris. Moez-Alexandre Zouari, copropriétaire de Picard et important franchisé Franprix, en prend la direction générale. Les fonds levés depuis la création de l'entité confèrent à Teract une capacité d'investissement proche des 100 millions d'euros, qui serviront notamment à développer son nouveau concept, baptisé "Grand Marché - Frais d'ici". L'enseigne pourra compter sur les filières d'approvisionnement sécurisées du réseau de coopératives sociétaires d'InVivo.

Tenant compte des évolutions des tendances de consommation, le groupe veut faire de la marque "une vitrine pour les produits bio, locaux et durables, pour les agriculteurs qui veulent faire bouger les lignes" selon Thierry Blandinières, le directeur général d'InVivo et président de Teract. Pour assurer un rythme de déploiement soutenu, les implantations existantes sous enseigne Jardiland ou Gamm Vert seront mises à contribution : leur espace sera réaménagé pour installer en propre des points de vente "Grand Marché - Frais d'ici", incluant boucherie, fromagerie, fruits et légumes... et même boulangerie.

Pour faire face à la concurrence, le pain est en effet une arme majeure d'attraction. Plutôt que de partir d'une feuille blanche, Teract va mettre à profit ses capitaux en procédant à l'acquisition d'un réseau de boulangeries "visible et qui fonctionne bien" dans les prochaines semaines. Si son nom n'a pas été annoncé pour l'heure, cela devrait relancer les tractations sur un marché déjà agité, avec les rumeurs de mise en vente de l'enseigne Marie Blachère il y a plusieurs semaines. Le segment de la boulangerie "en réseau", en fort développement, attise à présent les convoitises de par son caractère rentable et son image positive auprès des consommateurs, qui plébiscitent son pain artisanal.

Sur le même sujet