L'actualité de votre univers professionnel

Matières premières

Prix du beurre : la FEB craint une année "pire" que 2017

Viennoiseries au beurre

La Fédération des Entreprises de Boulangerie (FEB) tire la sonnette d'alarme concernant la hausse récente du prix du beurre. Un épisode rappelant la pénurie de 2017 et ses conséquences sur les marges des boulangers-pâtissiers.

"Alors que les entreprises se remettent à peine de la crise sans précédent du beurre en 2017, l’année 2018 s’annonce encore pire", alerte la FEB. Celle-ci estime que "les prix sont près de deux fois supérieurs à la même période en 2015 et 2016 et 25% supérieur à la même époque l’année dernière".

Appel à la responsabilité de la filière lait / beurre

Pour les producteurs de beurre comme pour les professionnels de la boulangerie-pâtissierie, cette flambée s'accompagne de deux enjeux. Premièrement, l'impact de la hausse des prix sur les ventes des boulangers-pâtissiers. Il faut "éviter l’effondrement des marges atomisées par cette hausse", rappelle la FEB. Autre préoccupation : "assurer sur le court et le moyen terme leur approvisionnement en matière première pour éviter l’arrêt des lignes de production". 

La FEB en appelle donc "à la responsabilité de tous les acteurs de la filière et notamment les acteurs de la grande distribution et de la restauration", afin que "les fabricants puissent rapidement répercuter dans leurs prix cette hausse." Par ailleurs, l'organisation exhorte les intervenants de la filière "à agir de concert afin de ne pas voir s’annualiser cette problématique.