L'actualité de votre univers professionnel

Marché

Le cidre, roi de l’Épiphanie

Publié le 15/11/2016 |
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Le cabinet CHD Expert a mené une enquête auprès de 1779* professionnels de la boulangerie-pâtisserie concernant les ventes de cidre en magasin.

Menée à l’initiative de l’Unicid (Union Nationale Interprofessionnelle Cidricole), cette enquête a déterminé que globalement 51 % des artisans boulangers-pâtissiers proposent du cidre à leurs clients, tout au long de l’année ou de manière plus occasionnelle. 49 % n’en proposent pas dont 41 % ne l’ont jamais fait. Parmi les 51 % de professionnels qui proposent du cidre à leur clientèle, 18 % d’entre eux en proposent toute l’année et 31 % déclarent le faire à l’occasion de l’Épiphanie.

Le cidre présent dans l’Ouest

Régionalement, pas de grande surprise ! Les professionnels de la boulangerie-pâtisserie de l’Ouest de la France sont les plus nombreux à vendre du cidre toute l’année : 31 % dans le Sud-Ouest et 21 % dans le Nord-Ouest tandis qu’ils sont presque la moitié à n’avoir jamais proposé de cidre dans l’Est (47 % en Sud-Est et 49 % en Nord-Est). En Île-de-France, 64 % des professionnels proposent du cidre, mais seulement 21 % toute l’année. Sur l’ensemble du territoire, les professionnels les plus importants par chiffre d’affaires proposent significativement le plus de cidre toute l’année (21 %) par rapport aux plus petites structures.

Variétés des cidres

Parmi les professionnels interrogés, 71 % proposent du cidre brut et 69 % du cidre doux. En moyenne, 2 variétés de cidres différentes. Le rosé arrive en 3e position, proposé à près de 17 %, suivi par les cidres demi-sec et traditionnel à 12 et 11 %.

(*) Ce chiffre comprend les boulangers-pâtissiers, pâtissiers, terminaux de cuisson et chocolatiers-confiseurs. Les artisans boulangers-pâtissiers ont représenté un effectif de 1 323.