L'actualité de votre univers professionnel

3 apprentis issus de l’EPMT récompensés pour leurs galettes

Publié le 28/02/2017 |
Adrien Prineau, 3e lauréat de la catégorie « apprentis » et titulaire d’une Mention Complémentaire Pâtisserie de l’EPMT, entouré de Dominique Anract, président de la Confédération de la boulangerie du Grand Paris  et de Pascal Barillon, artisan boulanger « Au levain ancien » à Paris et d’Ismaël Menault, directeur général de l’EPMT et Philippe Meusnier, formateur responsable pâtisserie-chocolaterie-boulangerie de l’EPMT.

L’École de Paris des Métiers de la Table (EPMT) a accueilli la remise des trophées du concours annuel de la galette aux amandes du Grand Paris. Plusieurs jeunes issus de l’EPMT ont été récompensés !

Benjamin Banos, actuellement en CAP Pâtisserie, est arrivé à la 4e place de la catégorie « apprentis ». 2 anciens de l’école se sont également démarqués : Tony Rimbaud, titulaire du CAP Pâtisserie 2015 et Adrien Prineau, diplômé de la Mention Complémentaire Pâtisserie 2015, respectivement 6e de la catégorie « salariés » et 3e de la catégorie « apprentis ». Ce concours était organisé par la Confédération de la boulangerie du Grand Paris. 335 candidats ont tenté leur chance toutes catégories confondues. Une soixantaine de jurés est venue à l’EPMT pour les départager selon des critères bien définis tels que la décoration, le goût de la frangipane, la cuisson de la pâte feuilletée ou encore son équilibre avec la crème d’amandes. Dominique Anract, président de la Confédération de la Boulangerie du Grand Paris a remis les trophées à 50 lauréats qui étaient au nombre de 20 dans la catégorie chefs d’entreprise, 20 dans la catégorie « salariés » et 10 dans celle des apprentis.

1 500 apprentis

L’École de Paris des Métiers de la Table (EPMT) est un centre de formation d’apprentis créé en 1978. 60 formateurs conseillent et préparent chaque année près de 1 500 apprentis, autour de 24 formations diplômantes, qualifiantes ou labellisées. Ouvertes à toutes et à tous, ces formations sont gratuites et rémunérées à partir du CAP jusqu’à la licence professionnelle dans 5 secteurs d’activités différents : la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, la pâtisserie et la chocolaterie. L’école dispense aussi des formations payantes pour adultes en reconversion dans ces mêmes secteurs. L’École de Paris des Métiers de la Table : l’excellence par l’alternance !

Photos : Adrien Prineau, 3e lauréat de la catégorie « apprentis » et titulaire d’une Mention Complémentaire Pâtisserie de l’EPMT, entouré de Dominique Anract, président de la Confédération de la boulangerie du Grand Paris et de Pascal Barillon, artisan boulanger « Au levain ancien » à Paris et d’Ismaël Menault, directeur général de l’EPMT et Philippe Meusnier, formateur responsable pâtisserie-chocolaterie-boulangerie de l’EPMT.

1div class="articles-similaires-titre">Egalement dans lemondedesboulangers.fr