L'actualité de votre univers professionnel

66es JTIC internationales

Rendez-vous les 4 et 5 novembre à Paris

Publié le 26/08/2015 |

De retour dans la capitale, les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières ont trouvé un nouveau port d’attache : le Paris Event Center, situé porte de la Vilette. Elles l’investiront, le 4 novembre 2015 pour deux journées dédiées aux professionnels des filières céréalières. Un rendez-vous proposé dans un cadre renouvelé et plus spacieux, mais une organisation pérennisée : les deux journées s’articulent atours d’une exposition rassemblant plus de 100 exposants, prestataires de services et fournisseurs de produits et matériels, et de 4 demi-journées de conférences plénières.

Zoom sur le programme des conférences

L’édition 2015 conserve son orientation technico-économique, mais n’oublie pas la dimension sociétale, via l’innovation en BVP ou encore la conférence Meunerie et Bioraffinerie.

Session 1 : Maîtrise du traitement de l’air dans les Industries céréalières.

Session n° 2 : Meunerie et Bio-raffinerie, orchestrée par l’Inra (mercredi 4 novembre). Alors que le débat Food or Fuel reste latent, les 66es JTIC proposent de dresser, statistiques à l’appui, un bilan économique et environnemental de la bioéthanolerie de première génération. Elles présenteront aussi un tour d’horizon des projets et programmes internationaux sur ce débouché. Matériaux de construction, bioplastiques, solvants et même crèmes hydratantes… En parallèle de la valorisation énergétique, l’utilisation des céréales intéresse de nombreux autres secteurs et en particulier celui de la chimie. Qualifiée de verte, ou de durable, elle va au-delà de l’utilisation des grains en cherchant à valoriser la totalité de la plante et génère de fait moins de déchets. Le colloque fera un point sur les résultats les plus récents de la recherche en matière de chimie verte. Et ce, avec une approche produits, mais aussi en s’attardant sur la dimension technique. La conférence devrait notamment permettre de faire le point sur les avancées permises par de nouveaux équipements, de leur version pilote jusqu’à leur intégration dans des sites industriels. La table-ronde, clôturant la 2e demi-journée, sera l’occasion d’ouvrir le débat sur l’avenir : comment les industries de première transformation, qui valorisent leurs coproduits en nutrition animale, peuvent-elles s’inscrire dans la voie de la bio-économie, au travers du concept de bioraffinerie ?

Session 3 : Qualité des blés de l’année, par Arvalis – par Arvalis - Institut du Végétal.

Session n° 4 : Innovations en boulangeries industrielles : enjeux et challenges de demain animé par Mac Lesggy (5 novembre). Sur des marchés mondialisés, où l’échange d’information n’a jamais été aussi facile et rapide, à la faveur de l’essor du numérique, les influences et tendances se diffusent à vitesse grand V. L’agroalimentaire n’échappe pas au phénomène : les spécialités culinaires n’ont plus de frontières et les modes de consommation poursuivent leur mutation. Nomadisme, alimentation santé, locavorisme, spécialités régionales… Les industriels de la boulangerie continuent d’innover pour répondre aux attentes des consommateurs. Des aspirations que les artisans boulangers se doivent également de traduire dans leurs gammes. Les JTIC proposent d’explorer les grandes tendances, identifiées par le prisme de la boulangerie industrielle, avec une approche à la fois économique et marketing. Les professionnels intervenants expliqueront également comment ces nouveaux besoins impactent les cahiers des charges et diagrammes de production, en meunerie, production d’ingrédients et en Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie. Mac Lesggy, ingénieur agronome de formation et animateur vedette de la chaine M6, orchestrera cette dernière demi-journée de conférence. Il apportera aux échanges son dynamisme et sa curiosité, traduisant celle des consommateurs d’aujourd’hui.

Les travaux de recherche sur le devant de la scène…

En plus des résultats présentés au fil des conférences, les JTIC dédient un espace à la recherche menée sur des sujets applicables au secteur des industries céréalières. Installé au cœur du salon, il propose à tous de découvrir sur quels sujets planchent les scientifiques. Présentés sous forme de posters pour plus d’attractivité, ils synthétisent différents travaux, sélectionnés par l’équipe de la revue, scientifique et technique, Industries des Céréales. Des prix, remis durant l’événement, viennent couronner les meilleures présentations. Avis aux porteurs de projets : les propositions de sujets pour la session posters sont à soumettre à l’Aemic avant le 10 octobre.

1div class="articles-similaires-titre">Egalement dans lemondedesboulangers.fr