L'actualité de votre univers professionnel

Trois Questions à...

Patricia Darjo, Directrice de l’Ecole de Meunerie à Surgères

Publié le 09/09/2020 |

L’Enilia (Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Industries Agroalimentaires) et l’Ensmic (Ecole Nationale Supérieure de Meunerie et des Industries Céréalières) sont deux établissements publics du Ministère de l’Agriculture qui offrent un enseignement concret aux multiples débouchés des étudiants de ces deux filières.

Quelles sont les formations préparées dans votre établissement ?

Créée en 1906, l’Enilia forme des techniciens supérieurs dans les métiers de la transformation des produits laitiers, des produits de la mer et du contrôle de qualité. L’ENSMIC propose une gamme de formations couvrant les différents métiers du secteur des industries céréalières en 1re et 2e transformations : meunerie, alimentation animale et humaine, boulangerie, biscuiterie, viennoiserie mais aussi génie industriel, qualité et contrôle, commercialisation. En formation initiale (scolaire ou alternance), les diplômes préparés vont du BAC Pro, BTS et jusqu’à la licence professionnelle. Ces formations sont en phase avec les préoccupations sociétales actuelles et les centres d'intérêt des jeunes générations.

A Surgères, on retrouve également :

- Un atelier technologique et un moulin pilote.

- Le Centre de Formation des Apprentis de la meunerie, des industries Céréalières, des Industries Laitières et des Industries Agroalimentaires.

- Le Centre de Formation Professionnelle Continue : les formations proposées aux salariés du secteur alimentaire ou aux personnes en reconversion professionnelle peuvent être diplômantes ou qualifiantes dans les domaines de compétences de l’ENILIA-ENSMIC.

Comment s’est passé le confinement et l’après-Covid ?

Dès l’annonce de la fermeture de l’établissement, on a mis en place un plan de continuité d’activité. Notamment en ce qui concerne les cours pédagogiques avec des outils informatiques pour faire cours à distance. L’activité commerciale de la vente de produits alimentaires a continué pendant le confinement. Diffusion de nouvelles de l’établissement par une newsletter et sur les réseaux sociaux. La rentrée 2020-2021 a bien eu lieu avec les mesures sanitaires réglementaires. Dans l’enceinte de l’établissement, le masque et le lavage des mains sont obligatoires. La distance entre les élèves est appliquée d’autant que les classes sont composées de petits effectifs.

Quelle est votre actualité côté meunerie ?

Vendredi 2 octobre, à partir de 8 h, nous allons accueillir l’Assemblée Générale de Petits Moulins de France. L’Ecole de Meunerie sera partie prenante avec la participation active d’étudiants de l’établissement (BTS production céréalière) qui vont fabriquer de nombreux produits céréaliers et participer aux tables rondes dont celle avec Pierre Tristan Fleury (INBP), Philippe Hermenier MOF Boulangerie, François Allorant professeur de l’Ecole de Meunerie et François Brionnet, responsable du moulin pilote, etc…Les tables rondes seront animées par Didier Guyot réalisateur du film Petits Moulins de France « une histoire de famille ».

www.enilia-ensmic.fr