L'actualité de votre univers professionnel

PATISSERIE

Paris-Londres, le dessert symbole de 2 pays

Publié le 01/03/2021 |

L’Ambassade de France au Royaume-Uni et l’Ambassade britannique à Paris ont demandé au pâtissier Guillaume Godin du restaurant La Monnaie de Paris de créer le « Paris-Londres ». 

Le pâtissier Guillaume Godin a choisi de réaliser une tatin de pommes agrémentée d’une mousse au thé Darjeeling, entourée de pâte sucrée et décorée d’une crème Chantilly à la vanille. Hormis dans le restaurant de Guy Savoy (La Monnaie de Paris), ce dessert sera proposé à la table de l’Ambassade de France au Royaume-Uni et à l’Ambassade britannique à Paris. Cette initiative a été inspirée par le célèbre Paris-Brest, à l’origine une course cycliste entre deux villes françaises qui a donné naissance au dessert du même nom.

Associer les cultures franco-britanniques

« Guillaume Godin a réussi à marier les goûts et les cultures franco-britanniques en créant ce véritable pont entre Paris et Londres. Sa création est un clin d’œil pour montrer que le Royaume-Uni et la France restent proches. C’est une association de 2 cultures par le biais de saveurs comme le thé Darjeeling ou le travail de la pomme, un fruit de saison commun aux 2 pays. Nous voulions nous inspirer des ponts célèbres des deux grandes capitales avec le Pont neuf à Paris et le Tower Bridge à Londres. Ce dessert symbolise de façon visuelle et gustativement le lien entre les 2 pays », explique Catherine Colonna, Ambassadrice de France au Royaume-Uni.