L'actualité de votre univers professionnel

Fèves

Une Épiphanie réussie avec les Fèves Colas de Clamecy

Publié le 29/06/2018 |

L’Épiphanie est une des fêtes préférées des Français. Pour qu’elle soit réussie, la fève doit être aussi belle que la galette dorée. C’est l’image du professionnel qui restera en mémoire chez vos clients ! Raison de plus pour faire le bon choix… de fèves.

On sait de quoi on parle à la faïencerie d’art et créations Colas de Clamecy ! Cette entreprise familiale est spécialisée dans la fabrication artisanale de fèves depuis plusieurs générations. En France, l’Épiphanie représente de plus en plus un des moments de partage en famille, entre amis ou collègues. De plus, la fève est plus que jamais un objet de collection et de communication.

De père en fils

Fondée en 1937 par Roger Colas, l’entreprise située en plein cœur de la Bourgogne est reconnue comme le premier fabricant français de fèves artisanales. Dans les années 80, son fils Jean-François relance les fèves en céramique (face aux fèves en plastique) dans les galettes des rois. Il développe également le concept des collections de fèves. Depuis, avec la même passion du métier, trois générations d’artisans ont pris le relais. Roger, Jean-François et maintenant Alexandre Colas. Avec sa sœur, Élodie, il poursuit l’aventure familiale. « Nous perpétuons la tradition mais dans l’ère du XXIe siècle en y apportant ce qu’il faut d’innovation et en développant nos moyens de communication (réseaux sociaux, site, etc.) », explique Élodie.

Une aventure familiale

Pour fabriquer de belles fèves, il faut du temps et l’on prépare les collections un an à l’avance à Clamecy. Des esquisses à la réalisation du moule, des gestes de la main à la magie du pinceau en passant par les étapes de cuisson. Au final, la qualité est reine. Cette exigence a fait de « Fèves Colas Clamecy », la référence. Parmi leurs clients figurent des Meilleurs ouvriers de France, des compagnons du devoir, des artisans boulangers-pâtissiers en France et à l’étranger, des chefs étoilés, des entreprises du luxe et des grands groupes internationaux. Dans l’émission « Les carnets de Julie » du 6 janvier 2018, Thierry Marx disait : « Je les connais depuis longtemps… c’est la référence des fèves de qualité ». Récompensée de nombreuses fois dans des Salons professionnels, l’entreprise française a eu un article dans le New York Times !

400 000 fèves/an

Après plusieurs heures de séchage, les fèves crues sont démoulées, puis passées au crible des experts qui en corrigeront manuellement les petites imperfections. Pas moins de 400 000 fèves sortent des ateliers tous les ans. Elles sont ensuite envoyées bien au chaud, à 1 000 degrés pour un premier passage au four. Il faut compter 36 heures pour un cycle de cuisson (qui comprend des phases de montée et de descente en température très longues pour éviter les chocs thermiques). Étape suivante : la décoration. Si certaines créations haut de gamme sont toujours peintes à la main, avec des techniques empruntées au travail du porcelainier, la collection du jour est décorée à la feuille, un principe de décalcomanie fabriquée par sérigraphie. Découvrez la nouveauté 2018 pour l’Épiphanie 2019 : la collection innovante « marque verre » Sugar skull.

Plus d’informations sur le site Internet : www.fevescolas-­clamecy.fr | Article réalisé en collaboration avec Le Monde des Artisans

1div class="articles-similaires-titre">Egalement dans lemondedesboulangers.fr