L'actualité de votre univers professionnel

Petits Moulins de France

Une année 2016 riche de promesses

Publié le 09/11/2015
© Lucile LEGAIGNOUX

À l’occasion de la première édition des entretiens annuels Petits Moulins de France qui a eu lieu en septembre dernier, l’assemblée a dressé un premier bilan de l’année écoulée et présenté les projets 2016.

Riches de promesses, c’est le terme qui convient pour qualifier les 2 journées qui ont rassemblé les adhérents Petits Moulins de France (60 moulins indépendants). Deux jours de partage et de convivialité à travers de nombreuses thématiques abordées et de nouvelles pistes de réflexion pour la meunerie et la boulangerie artisanale. « Abritant entre autres, l’assemblée générale Petits Moulins de France, les entretiens annuels PMF ont mis en perspective l’avenir de notre groupement et plus généralement celui de la petite meunerie française et de la boulangerie artisanale, deux professions aux destins étroitement liés », a expliqué Serge Reynard.

Investissement collectif et individuel

Au cours de ces 2 jours, il a été mis en avant la campagne de communication 2015 en lien avec la valorisation de chaque entreprise adhérente par le capital dématérialisé que constitue la marque Petits Moulins de France. « Nous avons pu faire la démonstration que PMF est un investissement à la fois collectif et individuel et non une charge. À travers notre plan de communication, nous sommes à la fois revenus à nos fondamentaux, la valorisation de moulins de famille et de pays, mais avons également affiché nos grandes ambitions mettant en avant les artisans boulangers qui font confiance à nos moulins ». 

Table ronde autour de la notion de groupement

Animée par Franck Léon, de l’agence de communication « La Terre entière » et conseil en communication du groupement, une table ronde a opéré une synthèse professionnelle en rassemblant, la présidente du syndicat de la boulangerie PACA Stéphanie Dubreuck, Jean François Astier directeur de l’INBP, Jean Pierre Garin consultant expert-comptable, MM Becat père et fils meuniers et adhérents d’un groupement dans l’univers du bâtiment et 2 meuniers PMF Arnaud Mouchard et Guillaume Céard. La formation n’a pas été oubliée avec la présence de Jean François Astier et Cécile Chauvris de l’INBP qui, avec Isabelle Welsch meunier adhérente, ont fait partager une expérience grandeur nature vécue dans une boulangerie par l’artisan boulanger et son équipe. La notion de groupement comme nécessité impérieuse pour la pérennité des entreprises a été longuement traitée. Dans bon nombre d’univers professionnels, des entreprises auraient disparu si elles n’avaient pas été regroupées a précisé Serge Reynard. « Petits Moulins de France est un schéma qui permet à la fois aux meuniers de valoriser leur entreprise et leur savoir-faire mais aussi aux boulangers de garder la main sur leur métier ». Les entretiens Petit Moulins de France seront reconduits en 2016 avec de nouvelles thématiques abordées dans leur globalité pour que les moulins se développent et apportent à leurs boulangers les moyens d’en faire autant !