L'actualité de votre univers professionnel

Südback à stuttgart

Les défis de la boulangerie allemande

Publié le 13/09/2017 |
Ulrich Kromer directeur général de Messe Stuttgart, Andreas Kofler, président  des boulangers du Bade-Wurtemberg, Klaus Vollmer, président des pâtissiers  du Bade-Wurtemberg, et Holger Knieling directeur général de la centrale  d’achats Bäko du sud de l’Allemagne.

Du 23 au 26 septembre, venez visiter Südback à Stuttgart. Ce salon réunit plus de 700 exposants, qui devraient plaire à tous les professionnels de la boulangerie-pâtisserie du Grand Est intéressés par les nouvelles tendances.

Jens Kohler, responsable de Südback l’affirme : « Le salon se mondialise côté exposants et le raccordement du site à tous les réseaux de transport facilite la venue des visiteurs. Situé directement à côté de l’aéroport international de Stuttgart, il offre beaucoup de confort aux boulangers et pâtissiers qui feront un long déplacement ». L’aéroport dessert effectivement plus de 100 destinations. 200 mètres suffisent à pied pour aller de l’un des terminaux au salon. Le parc des expositions est relié directement au réseau routier et possède sa bretelle d’autoroute (A8) et son propre parking couvert. Pour cette 27e édition, Messe Stuttgart et ses partenaires (la centrale d’achat Bäko d’Allemagne du Sud, la corporation des boulangers de Bade-Wurtemberg, la corporation des pâtissiers de Bade-Wurtemberg) attendent environ 40 000 visiteurs, un chiffre en hausse par rapport à 2016 (38 651 professionnels). Le Salon attire de plus en plus de visiteurs européens. 70 exposants français seront présents. Nul doute que le record d’affluence sera battu cette année !

La boulangerie artisanale allemande en chiffres

Au 1er janvier 2017, 11 737 boulangeries-pâtisseries et 3 120 pâtisseries-chocolateries étaient inscrites au registre des métiers en Allemagne. Les boulangeries font partie souvent d’un groupe familial qui compte  environ 50 points de vente. Selon Andreas Kofler, l’un des grands défis à relever est de trouver des apprentis tant en production que pour le magasin. Dans le même temps, le marché est toujours plus concurrentiel. Cet environnement fait qu’une entreprise indépendante ne peut réussir que si elle propose des prestations d’excellente qualité. La digitalisation est le deuxième défi du secteur. L’objectif est de mettre en place de nouveaux canaux de communication entre le magasin, le fournil et les clients. En Allemagne, reprendre ou créer une boulangerie est devenu un vrai pari à relever : problématique de financement, loyer élevé en centre-ville, multiplication des petites zones commerciales, extension des rues piétonnes, manque de places de stationnement, frais de parking élevés…

1div class="articles-similaires-titre">Egalement dans lemondedesboulangers.fr