L'actualité de votre univers professionnel

Les bienfaits du pain sous-estimés par les consommateurs

Les 7 bienfaits capitaux du pain par l'Observatoire du pain©.

Une étude de l’Institut CSA démontre une forte méconnaissance de la population sur les bienfaits du pain. Idées reçues et contre-vérités dominent quand on interroge les Français sur ses apports et ses réalités nutritionnelles.

L’Observatoire du pain alerte sur les effets pervers de cette perception, qui peut amener les Français à substituer au pain, des produits plus gras et moins riches en nutriments utiles pour l’organisme. Des lacunes persistantes existent particulièrement chez les jeunes. Le pain est à privilégier car il est pauvre en matières grasses, mais apporte des glucides complexes, des protéines végétales et des fibres. Pourtant, si les Français le consomment, c’est majoritairement pour le plaisir (92  %) et moins pour les qualités nutritionnelles (45  %). Plus préoccupant, l’étude CSA révèle qu’un tiers des Français est persuadé que le pain fait grossir. Cet avis est partagé par près de la moitié des 18-24 ans et 41 % des foyers à hauts revenus. Deux Français sur cinq estiment qu’il convient de manger du pain trois fois par semaine. 35  % des 18-24 ans estiment qu’il faudrait en manger le moins possible.

Recommandations des professionnels de santé

Selon le Dr Patrick Serog, la population française est en carence de glucides complexes, qui sont pourtant une source d’énergie essentielle pour l’organisme et le cerveau. Les conséquences peuvent être très concrètes en termes de fatigue, sans parler des prises de poids ultérieures car le pain est souvent remplacé par des aliments moins qualitatifs et plus gras. Alors que celui-ci est un allié dans l’équilibre alimentaire et notamment lors des régimes dont les Français sont de grands adeptes ! Sur 44  % de Français déclarant avoir déjà suivi un régime, les 2/3 ont réduit les quantités de pain ou arrêté d’en consommer à l’occasion. L’absence de pain provoque alors un sentiment de manque (34  % pour son goût).

Sensibilisation du public

Une sensibilisation du grand public aux apports du pain est indispensable en 2019 ! Il faut commencer par la base, tant les zones d’ombre sont denses. Par exemple, le fait que le pain appartienne à la catégorie des produits céréaliers et féculents n’est pas un acquis pour tous. 33  % des consommateurs pensent que le pain ne contient que des fibres, alors qu’il apporte des vitamines et des minéraux. Pour Patrick Sérog, les jeunes ont plaisir à manger du pain (90  %) mais sont tellement peu conscients de ses vertus que certains s’en privent. 63  % des 18-24 ans cherchent des informations nutritionnelles sur Internet et les réseaux sociaux, là où il est parfois difficile de démêler le vrai du faux en matière d’alimentation. Face à ce contexte, un constat s’impose : les messages pédagogiques sur la réalité nutritionnelle du pain doivent être relayés partout et notamment dans les boulangeries-pâtisseries… 

Observatoire du pain

Créé en 2006, l’Observatoire du pain contribue à l’amélioration des connaissances sur le pain. Sa mission le conduit à participer ou à initier des travaux sur le pain, l’alimentation et la nutrition, et à informer tous les publics des données disponibles en la matière.

Méthodologie du sondage 

Ce sondage a été réalisé par l’Institut CSA fin 2018, via un questionnaire autoadministré en ligne sur panel et un échantillon de 1001 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.