L'actualité de votre univers professionnel

Les Moulins Bourgeois

La fabrication du pain artisanal à l’honneur

Publié le 02/01/2020
Quatre journées de formation dans un des plus beaux châteaux d’Île-de-France.

Quatre journées de formation dans un des plus beaux châteaux d’Île-de-France. C’était le défi des Moulins Bourgeois en 2019. Retour sur ces journées exceptionnelles !

 

Forts d'un ancrage régional, les Moulins Bourgeois ont mené récemment une opération de mécénat culturel avec le château de Vaux-le-Vicomte. Dans ce cadre, ils ont organisé quatre sessions de stage avec une démarche originale intitulée « sans plastique » pour sensibiliser artisans boulangers-­pâtissiers et grand public.

Retour aux sources

Bac à pâte en bois, corne en bois, levain, pétrissage manuel, farines bio, farines issues de variétés anciennes, cuisson au feu de bois, etc. Tous les ingrédients étaient réunis pour que les participants (re)découvrent de nouvelles sensations comme le toucher de la pâte, le travail qui prend forme au bout des doigts… Pas de chambre de fermentation. Un travail en direct et une cuisson des pains dans une roulante militaire de 1954 munie d’un four Werner alimenté au bois. Les stagiaires et l’équipe des Moulins Bourgeois ont mis toute leur expérience et leur savoir-faire au service du pain. La fabrication a été réalisée uniquement sur levain et avec des farines bio : farines de tradition et farines de meule (blé, seigle, petit épeautre, etc.). Quatre journées exceptionnelles où le savoir-faire artisanal était au cœur des échanges et du partage entre professionnels.

 

Quatre journées de formation des Moulins Bourgeois.

Vaux-le-Vicomte : un cadre prestigieux

Construit entre 1658 et 1661, le château de Vaux-le-Vicomte, situé près de Melun, est un chef-d’œuvre de l’architecture classique du XVIIe siècle. Le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet, fit appel aux meilleurs artistes de l’époque pour bâtir ce monument : Le Vau architecte du roi, le peintre Charles Le Brun et le paysagiste André Le Nôtre qui ont conçu un modèle de jardin à la française. Le roi fit appel aux mêmes artistes pour le château de Versailles. Première demeure privée de France, Vaux-le-Vicomte accueille plus de 300 000 visiteurs par an.
Pour David Bourgeois, « C’est une fierté pour une PME régionale comme la nôtre de participer au rayonnement de la première demeure privée de France, située comme nous en Seine-et-Marne. Nous avons été sensibles à la marque de confiance des responsables de Vaux-le-Vicomte, pour le montage de ce projet ». Le travail des boulangers et la bonne odeur du pain artisanal ont séduit les visiteurs du château !