L'actualité de votre univers professionnel

La céréale Tritordeum mise sur le made in France

Publié le 15/01/2018 |

En 2018, la production d’origine 100 % française du Tritordeum, nouvelle espèce céréalière est disponible sur le marché.

Le Tritordeum, fils du blé dur (Triticum durum) et de l’orge sauvage (Hordeum chilense), est une nouvelle céréale ayant des avantages agronomiques, nutritionnels et organoleptiques. Son grain peut être utilisé pour les produits de boulangerie, snacking, etc.En France, le Tritordeum a officiellement été introduit en 2015 grâce à Agri Obtentions, l’entreprise responsable de la production et vente de semence et grains. En étroite collaboration avec Agrasys, les 2 sociétés ont monté une filière 100 % française en signant des accords commerciaux avec des entreprises reconnues du secteur (organismes stockeurs et moulins).

Céréale made in France

« Le Tritordeum made in France est une alternative pour les consommateurs qui cherchent des produits sains, durables et locaux », explique Étienne Vassiliadis, responsable commercial qui ajoute : « Plus de 80 % des consommateurs français souhaitent consommer local, proximité et d’origine française ». Selon le sondage Ifop 2016 pour le Crédit Agricole et MIF Expo, 85 % de la population française assure faire plus attention à la provenance des produits qu’ils achètent, et les produits fabriqués en France du secteur alimentaire sont les plus privilégiés.

Lancement en boulangerie artisanale

La farine de Tritordeum d’origine française est une réalité ! Les Ets Souchard ont été le premier moulin à écraser le grain français en farine. Avec ce lancement, le moulin Souchard s’ajoute aux 12 meuniers qui commercialisent déjà la farine. En 2018, Agrasys et ses partenaires prévoient de nouveaux lancements en boulangerie artisanale ayant pour objectif la reconnaissance du Tritordeum comme une alternative aux céréales existantes. Le grain est vendu aux moulins locaux avec licence et bénéficient d’un prix stable du grain. Ce projet repose sur une philosophie qui soutient les principes de l’agriculture durable, le respect de l’environnement et une complète traçabilité depuis la semence. La première production de cette céréale en France a eu lieu grâce à Ets Souchard, Agribio Union, Coop de Mansle, Drômoise de Céréales, Groupe Dauphinoise, Maison Cholat et Grains d’Oc. Pour la prochaine campagne, la superficie totale de la production sera doublée et 50 % des surfaces seront certifiées en Agriculture Biologique.

1div class="articles-similaires-titre">Egalement dans lemondedesboulangers.fr