L'actualité de votre univers professionnel

Galette de l’Elysée 2018

La baguette de Tradition bientôt au Patrimoine de l'Unesco ?

Galette Elysée 2018

Comme le veut la tradition depuis une quarantaine d'années, la profession a présenté ses vœux au Président de la République en apportant une gigantesque galette des rois dans les salons du Palais de l’Elysée. L’occasion de demander l’inscription de la baguette de tradition française au Patrimoine de l’Unesco.

Présidée par Dominique Anract, la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française (CNBPF) était composée d’une délégation de 50 personnes représentant toute la filière blé-farine-pain. Une cérémonie placée sous le signe de la reconnaissance et du partage.

"Votre profession rayonne au-delà de nos frontières. En Chine où j’étais cette semaine, la baguette française est reconnue comme un produit haut-de-gamme et de qualité. C’est un des symboles du savoir-faire et de l’excellence française", a salué Emmanuel Macron. De son côté, Dominique Anract a rappelé les chiffres de la profession : 33 000 entreprises, 11 milliards de chiffre d’affaires, 180 000 actifs, 12 millions de consommateurs au quotidien.

Demande officielle

Au cours de son discours, le Président de la Boulangerie-Pâtisserie Française a demandé qu’il espérait "une distinction de la baguette à la mesure de son rayonnement avec l’inscription de la baguette de Tradition Française au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco, comme la pizza napolitaine en Italie". Pour défendre ce dossier, Dominique Anract compte sur le "premier de cordée", comme s’est qualifié l’actuel locataire de l’Elysée.

Dominique Anract a insisté également sur les valeurs du métier et son avenir qui passe par l’apprentissage. Un dossier auquel est particulièrement attaché Emmanuel Macron. 

Photo : Jean-Pierre Deloron

"De plus en plus de femmes travaillent dans nos boulangeries et pas seulement à la vente. Deux jeunes femmes ont été classées dans les trois premiers du concours du Meilleur Jeune Boulanger de France".

Photo : Laurent Blevennec

Les deux immenses galettes "républicaines" d'1,20 m de diamètre ont été fabriquées sans ajout de fèves par le boulanger-pâtissier Joël Picquenard, artisan à Vaucresson.

Jean-Pierre Deloron