L'actualité de votre univers professionnel

Disparition

Décès de Francis Miot, confiturier de génie

Publié le 24/11/2015 |
Crédit : Maison Francis Miot

La Maison Miot a annoncé la mort de son fondateur, Francis Miot, le vendredi 20 novembre 2015. Le maître artisan confiturier-confiseur s'est éteint suite à une longue maladie. 

"Retraité et consultant culinaire depuis 9 ans dans notre Maison, Francis Miot a su nous livrer les clés de son héritage. Il est plus que jamais de notre devoir de poursuivre son oeuvre, initiée il y a 30 ans", salue la Maison dans un communiqué publié sur son site Internet.

Né à Pau en 1948, Francis Miot a lancé ses premières confitures artisanales en 1985. Fort de son succès, il reçoit deux ans plus tard le titre de "Meilleur confiturier de France". C'est le début d'un très long succès, pavé de récompenses et de titres honorifiques : triple Champion du Monde de confitures artisanales, classé "hors concours" (1988-1990-1991), Prix du Président de la République (2010), Président d'Honneur de l'Ordre Culinaire International, Président du Panache d'Or de la Gastronomie Française, Président des Maîtres Confituriers de France, Fauteuil N°18/40 de l'Académie française du Chocolat et de la Confiserie, Membre de l'Académie Culinaire de France... Pour ne citer qu'eux.

Nombreuses furent ses créations "signature", souvent baptisées de noms amusants : les incontournables Coucougnettes - hommage à Henri IV, natif de Pau et grand amateur de câlins ("coucougnes") - les Tétons de la Reine Margot, les Galipettes ou encore les (délicieux) Poisons... Autant de friandises qui ne tomberont pas, soyons-en sûrs, dans l'oubli.