L'actualité de votre univers professionnel

SIRHA 2015

Coupe du Monde de la Pâtisserie

Coupe du Monde de la Pâtisserie

Du 25 au 26  janvier 2015, rendez-vous sur l’Espace des chefs au Sirha pour des défis techniques inédits en pâtisserie et chocolaterie.

La Coupe du Monde de la Pâtisserie est le plus exigeant et le plus gratifiant des concours pour les pâtissiers, et l’édition 2015 sera à la hauteur ! Le règlement évolue et imposera en janvier prochain aux candidats de nouveaux challenges techniques pour les pièces artistiques en chocolat et glace sculptée. Symboles de l’ouverture du concours à toutes les cultures pâtissières, 3 nations participeront pour la première fois à la compétition : l’Algérie, les Philippines et le Guatemala rejoignent le plus prestigieux concours de pâtisserie. Les 25 et 26 janvier prochains, 22 équipes originaires du monde entier composées d’un pâtissier, d’un chocolatier et d’un glacier s’affronteront devant environ 2500 supporters et devront faire preuve d’audace, de technique, de créativité et d’innovation pour espérer remporter la victoire.

Talents du monde entier

Tous les deux ans, la Coupe du Monde de la Pâtisserie réunit les meilleurs jeunes pâtissiers de la planète dans une compétition aux épreuves aussi gourmandes que spectaculaires ! Cette année encore, au terme de 50 sélections nationales et 4 sélections continentales, 18 équipes du monde entier se sont qualifiées. Pour compléter cette sélection, le Comité International d’Organisation a attribué 4 « wild cards » à la Suisse, aux Philippines, à l’Algérie et au Guatemala, autant de nations méritant de rejoindre la grande finale. La France s’étant imposée en 2013 avec la grande victoire de Quentin Bailly, Mathieu Blandin et Joffrey Lafontaine, elle ne présente pas de candidats en 2015, conformément au règlement. Les 25 et 26 janvier prochain, 22 équipes de 3 pâtissiers talentueux devront étirer et souffler le sucre, sculpter et tailler la glace mais aussi sculpter et couler le chocolat de façon à sublimer ces produits.

22 pays sélectionnés

L’Algérie, le Japon, l’Argentine, la Malaisie, la Chine, le Maroc, la Colombie, le Mexique, la Corée du Sud, les Philippines, le Danemark, Taïwan, l’Égypte, le Royaume-Uni, l’Espagne, Singapour, les États-Unis, la Suède, le Guatemala, la Suisse, l’Italie et la Tunisie. Cette année, Iginio Massari, membre italien du réseau Relais Desserts, sera le Président d’honneur du concours. Quentin Bailly, vainqueur français de la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2013 a été nommé Président du jury international.

Nouveautés 2015

Lors de la finale, les candidats doivent réaliser en dix heures, six épreuves spectaculaires : 3 entremets au chocolat, 1 pièce artistique en sucre, 3 entremets glacé aux fruits, 1 pièce artistique en chocolat, 12 desserts à l’assiette, 1 pièce artistique en glace hydrique sculptée. Pour cette nouvelle édition, les règles du jeu se compliquent, pour plus de difficulté et de spectacle ! En 2015, le comité international d’organisation, présidé par le fondateur du concours, Gabriel Paillasson, met au défi les candidats. En plus de la pièce artistique en sucre, composée au minimum de 50 % de sucre tiré et de sucre soufflé, les candidats devront pour la première fois intégrer et sculpter un bloc de chocolat entier à leur pièce artistique en chocolat. Ils travailleront par ailleurs deux blocs de glace aux dimensions identiques afin de créer leur pièce artistique en glace hydrique sculptée. Des challenges techniques qui s’ajoutent aux exigences de goût et d’esthétique des membres du jury !

Art et passion

La Coupe du Monde de la Pâtisserie est aujourd’hui la référence mondiale des concours sucrés. Si la compétition a tant de succès à travers le monde, c’est grâce à la qualité des prestations des chefs, au niveau exceptionnel de la compétition, à la renommée mondiale des membres du jury et aussi grâce à l’ambiance festive qui y règne. Le jour de la grande finale, les candidats rivaliseront de talent dans un espace dédié de 8 000 m² où seront installés 11 boxes de pâtisserie préparés spécialement pour les accueillir, face à 2 500 personnes, venues encourager leurs champions. Des épreuves spectaculaires et passionnantes, créées pour inspirer les professionnels et tous les amoureux de la pâtisserie !

Les autres concours à ne pas manquer

Bocuse d’Or, mardi 27 et mercredi 28  janvier : 24 candidats chefs représentant les 5 continents avec pour la première fois le Chili. En 5h30, le chef et son commis devront réaliser la présentation d’un plat réalisé à partir de pintade fermière des Landes Label Rouge et une présentation à l’assiette pour le poisson.

International Catering Cup, samedi 24 janvier : 12 équipes de deux traiteurs du monde entier

7e Open des desserts glacés/Championnat de France des Arts gourmands/Championnat européen du sucre/Coupe de France de la boulangerie, du 24 au 26  janvier : Catégories : pains (5 pains et 1 sandwich), viennoiserie (pâte levée feuilletée et pâte à brioche), décors (sculpture).